Le kiosque

Exclu! La fabrication des plaques émaillées sérigraphiées

Vectorisation de l'image

L'image de base est tirée de l'album. Elle fait 177x59mm.

Il s'agit d'une image en quadri qu'il convient tout d'abord de vectoriser pour obtenir les couleurs Pentone qui serviront de référence pour les couleurs à sérigraphier en aplats directs (couleurs pleines <> de la quadri qui utilise les 4 couleurs de base).

Pour cette première étape, il s'agit de trouver les bonnes peintures émaillées qui vont être utilisées.

Le choix des couleurs

Le petit coin de l'alchimiste

Chaque couleur est préparée sur mesure par de véritables alchimistes.

La peinture émaillée est une obtenue en mélangeant:

  • différents types de matière non organiques de la famille des verres (quartz, alumine, …)
  • avec des fondants (bore, soude, …)
  • colorés avec divers oxydes métalliques
  • fondus à haute température.

La « fritte d’émail » ainsi obtenue est broyée, avec ou sans eau, pour obtenir de la barbotine, ou de l’émail en poudre.

Le choix des couleurs bis

Pas si facile, le choix des couleurs

Les références couleurs utilisées par l'éditeur sont les couleurs Pentone.

Pour la sérigraphie sur papier, une fois le Pentone choisi, il "suffit" de prendre l'encre correspondant à ce Pentone et l'affaire est dans le sac.

En émaillerie, les choses ne sont pas si simples car les couleurs sont obtenues en mélangeant différents minéraux qui ne donnent pas des Pentone identiques.

En outre, à 820°C, ils sont susceptibles de donner une coloration différente et, ce, en interaction avec les différentes couleurs (il peut y avoir superposition de différentes couleurs interagissant les unes avec les autres).

L'émailleur est un fameux artisan!

Choix de la peinture émaillée bleue pour les schtroumpfs

L'écran

Voici l' "écran". Il s'agit de la forme du procédé d'impression sérigraphique (ici pour le noir).

Il est constitué d'un tissu tendu (en polyester et/ou polyamide) fixé sur un cadre en bois ou en aluminium.

Le tissu vierge est uniformément poreux. Il doit être préparé pour que l'impression d'un motif soit possible, c'est le "clichage".

Le tissu vierge est dans un premier temps entièrement bouché avec une émulsion photosensible, c'est l'enduction.

Une fois sèche, une émulsion photosensible durcit lorsqu'elle est exposée à un rayonnement ultraviolet, c'est l'insolation.

L'émulsion exposée aux ultraviolets durcit, elle bouche le tissu et l'encre ne passe pas.

L'émulsion protégée des ultraviolets ne durcit pas, on l'enlève avec de l'eau, elle ne bouche pas le tissu et l'encre passe, c'est le principe du « pochoir ».

Les couleurs du motif à imprimer sont donc séparées sur des films transparents et représentées en noir opaque ou en rouge inactinique (qui bloque les rayons ultraviolets) avec un film distinct pour chaque couleur du motif à reproduire.

Ce film (aussi appelé typon) est positionné sur l'écran enduit durant l'insolation et permet de bloquer les rayons ultraviolets là où on souhaite que l'encre puisse traverser les mailles du tissu.

L'écran

Le recto et verso de la plaque

Au dos, outre le texte descriptif de la plaque, on peut deviner la crémaillère permettant de suspendre la plaque.

A côté de cette crémaillère, il y a 4 trous (deux en-dessous et deux au-dessus) qui peuvent être également utilisés pour suspendre la plaque (pour plus de détails, voir l'explication à ce sujet).

Le recto montre ici le premier passage en noir. Il permet de caler ensuite toutes les autres couleurs. Au terme des différentes sérigraphies, on repasse avec le noir.

Recto et verso

Etape quasi finale

Toutes les couleurs ont été sérigraphiées à la main sur la plaque et, entre chaque sérigraphie, passées également pièce par pièce manuellement au four à 820°C (température d'un incinérateur de déchets ménagers!).

Entre chaque couleur, il est donc nécessaire d'attendre que la pièce se soit refroidie.

Etape quasi finale

A cette température, la peinture émaillée se fond et se vitrifie dans l'acier conférant à la plaque une résistance colossale (au froid, à la chaleur, à l'humidité, aux graffitis, aux griffures)!

Etape quasi finale - détail

Plaque finale

Et voici la belle plaque finalisée tirée de manière unique en un nombre très limité d'exemplaires.

Plaque finale

Et un dernier petit zoom pour la route ;-)

Plaque finale - détail

haut